The Last Show

Affiche The Last Show
Réalisé par Robert Altman
Pays de production U.S.A.
Année 2006
Durée
Genre Comédie dramatique
Distributeur Bac Films
Acteurs Lindsay Lohan, Lily Tomlin, Virginia Madsen, Laurent Martin, Maya Rudolph
N° cinéfeuilles 541
Bande annonce

Critique

C'est le dernier (vraiment dernier) film de Robert Altman. L'octogénaire nous laisse là un magnifique cadeau d'adieu (je préfère cette expression à testament), débordant d'énergie, d'humour et d'émotion.

Saint Paul, Minnesota - en quelque sorte Fouilly-les-Oies... Comme chaque samedi soir depuis trente ans, la radio locale donne son show public en direct du théâtre à l'ancienne. Le narrateur, détective chargé de la sécurité du spectacle, avatar de Marlowe (il s'appelle d'ailleurs Guy Noir..., comme les romans), expose la situation: les propriétaires de la radio ont décidé de la sacrifier. Finis les flashes publicitaires débridés, les duettistes de tout poil, les amuseurs rétro, le bruiteur à tout faire...

Ce soir, c'est la dernière séance. En temps réel, on rencontre les protagonistes dans leurs loges, on assiste à l'apparition d'une étrange femme fatale (éthérée Virginia Madsen), ange de la mort qui marque ceux qui vont disparaître). Puis le spectacle commence, avec des chanteuses un peu guimauve (dont Meryl Streep, somptueuse), un duo de cow-boys à l'humour un peu gras, une Noire gospélisante, un animateur polyvalent...

Altman, avec son art consommé de l'entrelacs de personnages hétéroclites, lègue le portrait des Etats-Unis que nous aimons: chaleureux, fraternels, solidaires, humbles. Tous les protagonistes sont attentifs les uns aux autres, il s'agit en effet d'être sur scène au bon moment, sans temps morts - et même ceux-ci sont meublés avec maestria: le présentateur, ne trouvant pas le texte de la pub qu'il doit déclamer, improvise de manière à faire donner au bruiteur le meilleur de lui-même (une scène d'anthologie, d'autant que l'intéressé joue son propre rôle).

Une mention spéciale pour la musique, dont la pulsion contribue au dynamisme du film. C'est un florilège de musique country, de middle jazz, et ça balance à souhait. L'image du chef d'orchestre (et compositeur) du film, présent sur l'écran, ne contredira pas notre propos.

Robert Altman, merci pour ce last show, ce dernier spectacle.

Daniel Grivel