Dreamgirls

Affiche Dreamgirls
Réalisé par Bill Condon
Pays de production U.S.A.
Année 2005
Durée
Musique Harvey Mason Jr., Damon Thomas
Genre Comédie musicale, Musical, Drame
Distributeur inconnu
Acteurs Eddie Murphy, Danny Glover, Jamie Foxx, Beyoncé Knowles, Keith Robinson
Age légal 7 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 541
Bande annonce

Critique

Ce film musical très étasunien a remporté trois distinctions au Golden Globe et a reçu huit nominations aux Oscars. Se déroulant dans les années 60 et 70, avec une distribution majoritairement afro-américaine, il est adapté de la comédie musicale éponyme créée à Broadway en 1981 et évoque l'évolution du rhythm and blues en suivant la destinée de trois femmes (Effie White, Deena Jones et Lorrell Robinson), groupe R&B appelé "les Dreamettes". Celles-ci gagnent la célébrité en accompagnant le chanteur soul James "Thunder" Early, grâce à un imprésario entreprenant.

L'histoire commence à Detroit en 1962. A l'occasion d'un concours, Effie White (Jennifer Hudson, chanteuse époustouflante), Deena Jones (Beyoncé Knowles) et Lorrell Robinson (Anika Noni Rose) rencontrent Curtis Taylor, Jr. (Jamie Foxx, déjà remarqué et remarquable dans Ray), vendeur de Cadillacs ambitionnant de se lancer dans le business musical. Il lance ""les Dreamettes"" et, du même coup, sa propre marque de disques.

Tournées entrelardées d'adultère, de drogue et d'excès; luttes d'influence; grimpée dans le hit-parade; éviction d'Effie à cause de sa voix hors du commun et de sa silhouette trop enveloppée; promotion de Deena: le groupe devient "les Dreams" et rivalise de popularité avec les Beatles. Bon à savoir: la figure de Deena est inspirée de celle de Diana Ross, que Michael Jackson avait prise pour modèle dans ses tentatives de remodelage chirurgical esthétique...

Dreamgirls est une belle tranche d'histoire de la musique populaire, pleine d'énergie et d'images brillantes. Moins prenant que les récents films consacrés à Ray Charles et à Johnny Cash, il fait passer un bon moment. On n'est pas étonné d'apprendre que le film cartonne auprès de la communauté black des Etats-Unis.

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 14
Serge Molla 15
Anne-Béatrice Schwab 13