Cœurs (Petites peurs partagées)

Affiche Cœurs (Petites peurs partagées)
Réalisé par Alain Resnais
Pays de production France, Italie
Année 2006
Durée
Musique Mark Snow
Genre Drame, Romance
Distributeur Mars Distribution
Acteurs André Dussollier, Sabine Azéma, Pierre Arditi, Lambert Wilson, Laura Morante
N° cinéfeuilles 536
Bande annonce

Critique

"Dan (Lambert Wilson), militaire démis de ses fonctions, se réfugie dans l'alcool et conduit à vau-l'eau ses fiançailles avec Nicole (Laura Morante) qui, elle, voudrait y croire encore. Gaëlle (Isabelle Carré) recherche désespérément l'amour, alors que Thierry (André Dussollier), son frère, n'a d'yeux que pour sa collègue Charlotte (Sabine Azéma). Quant à Lionel (Pierre Arditi), barman d'hôtel, il accorde toute son attention à son vieux père Arthur (Claude Rich), vieillard impotent dont on ne voit que les jambes par l'encadrement d'une porte...

Tous ces personnages parisiens sont magnifiquement campés par les acteurs fétiches du réalisateur auxquels se sont adjointes deux nouvelles venues, Isabelle Carré et Laura Morante. Et les six par paire et parfois par couple, tentent, sans bien y réussir, de ""brûler maille à maille le magique tapis de leur isolement"".

Ce film est l'adaptation d'une pièce (Peurs privées dans des lieux publics) de Alain Ayckbourn, un des auteurs préférés de Resnais qui avait déjà adapté un texte de cet auteur avec, en 1993, son SMOKING NO SMOKING. Que ce soit dans les registres de l'humour ou de la tristesse, ce sont la solitude et la difficulté de véritablement se rencontrer qui dessinent la trame de ce long métrage où les dialogues font mouche. ""Et vous, vous êtes dans quoi? - Dans l'expectative."" Chacun a ses failles, ses silences, ses bouffées d'ego et ses moments de compassion, ses attentes démesurées et ses angoisses incontrôlables. Avec tout son lourd bagage d'espoirs déçus, chacun part en quête de l'autre ou le croise sans pouvoir le rejoindre. Mais le poids des espoirs déçus fatigue et fait peur, tant à soi qu'à l'autre. Aussi chacun en vient-il à bricoler sa vie, à rêver son âge et son nom, à mêler ses fantasmes à ses convictions, à espérer que demain...

Resnais filme ici des tranches de vie en compagnie et complicité d'acteurs presque à nu tant ils sont vrais, tant les dialogues sont ciselés et que l'attention portée aux expressions des visages, qui ne cherchent pas à plaire ou séduire, laisse entrevoir derrière les masques des personnages des êtres remplis de contradictions. Et ce n'est certainement pas par hasard qu'il neige fréquemment, comme pour mieux souligner que ce qui dissimule - un temps? longtemps? - allie les caractères de la froideur et de la pureté, avant de fondre pour révéler ce qui est."

Serge Molla