Prête-moi ta main

Affiche Prête-moi ta main
Réalisé par Eric Lartigau
Pays de production France
Année 2006
Durée
Musique Erwann Kermorvant
Genre Comédie, Romance
Distributeur Mars Distribution
Acteurs Charlotte Gainsbourg, Alain Chabat, Bernadette Lafont, Wladimir Yordanoff, Grégoire Oestermann
N° cinéfeuilles 534
Bande annonce

Critique

"Très peu de choses à garder de cette comédie fantaisiste et franchouillarde d'Eric Lartigau (connu pour d'autres fadaises comme MAIS QUI A TUE PAMELA ROSE? ou UN TICKET POUR L'ESPACE).

A 43 ans, Luis Costa (Alain Chabat) travaille dans un laboratoire de parfums et vit encore au sein du cocon familial. Sa mère (Bernadette Lafont) et ses sœurs le prennent en charge, font sa lessive et assument tant bien que mal sa présence à la maison. Jusqu'au jour où la révolte éclate, où il est sommé de quitter les lieux et de se trouver une épouse. N'en voulant rien, il manigance une fausse sortie, une fausse liaison sentimentale, un faux mariage, pour qu'on lui lâche les baskets. Une jeune femme croisée par hasard, Emma (Charlotte Gainsbourg), ""prêtera sa main"" à cette imposture programmée, moyennant rétribution.

Le scénario de PRÊTE-MOI TA MAIN se veut farfelu, mais ne ménage aucun suspense. Tout est prévisible, y compris la conclusion. Le film - casting, dialogues, absence de mise en scène sentent le formatage télé - est un patchwork de séquences étirées au maximum et épicées de répliques attendues. Un commentaire ""off"" envahissant tente, le cas échéant, de masquer la platitude des images. La vulgarité pointe le bout de l'oreille, le racolage visuel aussi. Et ce n'est pas tant l'hypocrisie constante des personnages qui gêne que la volonté du réalisateur de se piquer, de plus, de toucher la corde sensible du spectateur. Trop c'est trop, il est impossible d'adhérer, tant les personnages sont en porte-à-faux.

Alain Chabat et Charlotte Gainsbourg font de leur mieux pour tenir le coup dans cette production bâtarde et d'une mollesse affligeante."

Antoine Rochat