Antidote (L')

Affiche Antidote (L')
Réalisé par Vincent de Brus
Pays de production France
Année 2004
Durée
Musique Germinal Tenas
Genre Comédie
Distributeur jmhdistributions
Acteurs François Levantal, Jacques Villeret, Christian Clavier, Annie Grégorio, Agnès Soral
Age légal 7 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 499
Bande annonce

Critique

L'Antidote est un film dans la tradition des grandes comédies françaises. Jacques-Alain Marty (Christian Clavier), patron ambitieux de Vladis Entreprise, est sur le point de racheter une société étrangère dans les médias, afin de devenir le n. 1 mondial. Seulement voilà, depuis quelques semaines, il est sujet à des crises d'angoisse qui lui font perdre le contrôle de ses mots. Le verdict du psychiatre est clair: "Ces crises sont évidemment liées à un traumatisme d'enfance dont il faut trouver l'origine et l'antidote." De plus il y a urgence, ces cafouillages pourraient lui coûter cher. André Morin (Jacques Villeret) est comptable dans une petite fabrique de jouets anciens au bord du dépôt de bilan. Il possède quelques actions du groupe Vladis dont il suit l'évolution du cours et les assemblées générales. Les routes des deux hommes vont se croiser. Marty réalise qu'en présence de Morin, il retrouve tous ses moyens. Désormais, Morin va devoir l'accompagner partout, jusqu'à son domicile.

L'Antidote est une comédie bien enlevée, efficace, sur fond d'espionnage, ce qui ajoute rythme et suspense. Un Clavier fringant, bien dans son rôle de capitaliste sans scrupule, face à un Villeret parfait dans son rôle de provincial naïf et jovial, communiste de surcroît, un rôle à la hauteur de son talent, et autrement plus valorisant que dans Iznogood! Les dérapages verbaux de Marty sont truculents, les aphorismes de Morin, colorés et étonnants, et les confrontations entre la haute bourgeoisie et le milieu populaire hilarantes. De Brus utilise les ingrédients classiques de la comédie, savamment dosés, et les apprête avec une certaine maestria: deux bonnes doses de comique de situation, deux portions de comique de langage, une dose d'humour, un zeste d'ironie, une pincée de tendresse et deux acteurs principaux convaincants.

Un vrai divertissement, plaisant et revigorant, dans la ligne du Dîner de cons.

Ancien membre

Appréciations

Nom Notes
Ancien membre 15