Kinsey

Affiche Kinsey
Réalisé par Bill Condon
Pays de production U.S.A., Allemagne
Année 2003
Durée
Musique Carter Burwell
Genre Biopic, Drame
Distributeur foxwarner
Acteurs Chris O'Donnell, Liam Neeson, Timothy Hutton, Laura Linney, Dylan Baker
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 498
Bande annonce

Critique

Les "biopics" (biographies filmées), c'est un peu la mode aujourd'hui, surtout dans le cinéma américain: après Alexandre le Grand et, plus près de nous, Peter Sellers, Howard Hughes et Ray Charles, voici le célèbre sexologue américain Alfred Kinsey (1894-1956), le premier scientifique à avoir osé s'intéresser avec sérieux - et sans jugement moral - à la vie sexuelle de ses concitoyens. C'est lui qui proposa à ses étudiants, à la fin des années 30, avec une franchise qui surprit, des conférences d'information sur ce sujet. Par la suite, il consacra tout son temps à recueillir, avec les collaborateurs dont il s'était entouré, quelque 18'000 témoignages à ce propos. Son premier rapport, Sexual Behavior in the Human Male, publié en 1948, fit l'effet d'une bombe et devint rapidement un best-seller. Cinq ans plus tard, Sexual Behavior in the Human Female sera en revanche vigoureusement attaqué de toutes parts. Et sous la pression d'enquêteurs du Congrès accusant Kinsey d'"activités anti-américaines", la Fondation Rockfeller, en 1954, lui coupera les ponts.

Le réalisateur anglais Bill Condon s'est attaché à retracer la vie de Kinsey entre le milieu des années 40 et sa retraite forcée de 1954. Le cinéaste ne cache pas son admiration pour l'homme, il en rappelle toutes les qualités d'énergie, de passion, de dévouement, sans cacher non plus son jusqu'auboutisme, son intransigeance vis-à-vis de ses proches et ses fréquents doutes intérieurs. Le film est honnête et sait éviter les écueils, tout en abordant franchement les problèmes.

KINSEY ne peut pourtant pas échapper au reproche d'une certaine longueur et d'une surabondance de dialogues, le cinéaste ayant pris l'option de restituer le contenu de multiples enquêtes, entretiens et témoignages. Mais le film reste vivant et intelligent, mêlant adroitement histoire personnelle et portrait d'époque.

Reste à savoir si Kinsey, malgré l'héritage qu'il a laissé derrière lui et son apport considérable à la connaissance de la sexualité humaine, est une figure encore assez connue pour attirer un large public.

Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Georges Blanc 8
Geneviève Praplan 12
Antoine Rochat 10