Marche de l'empereur (La)

Affiche Marche de l'empereur (La)
Réalisé par Luc Jacquet
Pays de production France
Année 2004
Durée
Musique Emilie Simon
Genre Documentaire
Distributeur Buena Vista International
Acteurs Morgan Freeman, Charles Berling, Romane Bohringer, Jules Sitruk
Age suggéré 7 ans
N° cinéfeuilles 496
Bande annonce

Critique

"Depuis le succès de MICROCOSMOS, les documentaires sur la nature ont le vent en poupe. Que ce soit le monde des airs avec LE PEUPLE MIGRATEUR, ou celui des abysses avec LA PLANETE BLEUE, chaque fois l'émerveillement est au rendez-vous. Avec LA MARCHE DE L'EMPEREUR, le réalisateur Luc Jacquet nous embarque au pôle Sud pour suivre un des seuls animaux qui vive en Antarctique durant l'hiver: le manchot empereur.

Vue aérienne sur un paysage majestueux: la banquise dont la blancheur contraste avec un ciel aussi bleu que la mer qui l'entoure. Cet univers cristallin et glacial, la Terre d'Adélie, héberge depuis des millénaires un oiseau pas comme les autres. C'est dans ce décor que les manchots surgissent de l'océan, glissent sur la banquise, se dressent sur leurs pattes, tels des humains, et se mettent en marche, en procession devrait-on dire, pour atteindre le lieu de reproduction. Puis ce sont les attentes des uns par -40°, les longs déplacements des autres pendant des mois, le temps que dure le pèlerinage entre le ""domicile"" de couvaison, stable mais désertique, et la mer gorgée de nourriture, soit sur une distance de 100 à 200 km. Distance qu'ils vont parcourir plusieurs fois, aller-retour, à tour de rôle, pour assurer leur subsistance et celle du poussin. Une lutte pour la survie qui force l'admiration.

Des images superbes. Une histoire qui s'étoffe au gré des marches et des attentes, qui - anthropomorphisme inévitable - mêle amour, drame, courage, aventure et même suspense. En effet, ces oiseaux nous fascinent et nous émeuvent. ""En racontant l'existence des manchots empereurs - le plus humain des oiseaux -, j'ai souhaité raconter une histoire éternelle, simple comme la vie"", dit l'auteur. Le commentaire ajouté aux images - fait par trois voix incarnant trois manchots - peut paraître envahissant, mais s'avère utile pour mieux comprendre les enjeux de cette existence hors norme. Un parti pris qui irritera certains adultes mais qui touchera le jeune public. Quant à la musique d'Emilie Simon, elle tisse parfois des textures glaciales, certes, mais elle est entremêlée d'airs kitsch et infantiles qui affaiblissent le document.

Ce bémol mis à part, LA MARCHE DE L'EMPEREUR est une histoire de famille à faire rêver."

Ancien membre