Osama

Affiche Osama
Réalisé par Siddiq Barmak
Pays de production Afghanistan
Année 2003
Durée
Musique Mohammad Reza Darwishi
Genre Drame
Distributeur Haut et Court
Acteurs Marina Golbahari, Khawaja Nader, Arif Herati, Zubaida Sahar, Hamida Refar
N° cinéfeuilles 478
Bande annonce

Critique

Sous le régime taliban, les femmes afghanes n'avaient pas le droit de sortir dans la rue si elles n'étaient pas accompagnées par un homme ou un garçon. Les femmes qui étaient veuves ou qui n'avaient pas de fils se trouvaient sans ressource. Certaines allaient manifester pour qu'on les autorise à travailler, ce que rapportent les premières scènes du film, mais ces manifestations étaient violemment réprimées. Une veuve décide alors de travestir sa fille d'une douzaine d'années en garçon pour qu'elle puisse l'accompagner dehors et trouver du travail. La jeune fille devient ainsi Osama et commence à travailler pour un commerçant du quartier. Jusqu'au jour où les talibans l'embarquent pour l'envoyer dans une école coranique.

Tourné en 2002 à Kaboul, ce film n'a pu être achevé qu'en 2003, après la chute du régime taliban. Il n'en est que plus authentique. Filmée avec sobriété et réalisme, avec un certain humour aussi, cette œuvre capte avec émotion le dénuement du peuple afghan, ainsi que le sort funeste réservé aux femmes par le régime taliban. Il est impossible de demeurer insensible face au drame et à la descente aux enfers vécus par Osama. Cruel, sombre, injuste, révoltant et surtout sans issue nous apparaît le sort de cette jeune fille. Sans complaisance ni misérabilisme, le réalisateur afghan dénonce cette barbarie sans nom et signe un film engagé, poignant et sincère. Et l'on n'est pas prêt d'oublier le regard à la fois doux et pétrifié que la jeune actrice - non professionnelle - porte sur le monde infernal qui finit par l'emprisonner.

Georges Blanc