Monster

Affiche Monster
Réalisé par Patty Jenkins
Pays de production U.S.A.
Année 2003
Durée
Genre Drame, Biopic
Distributeur Metropolitan FilmExport
Acteurs Charlize Theron, Christina Ricci, Bruce Dern, Pruitt Taylor Vince, Cree Ivey
Age légal 16 ans
Age suggéré 18 ans
N° cinéfeuilles 478
Bande annonce

Critique

"On comprend que Charlize Theron soit au nombre des producteurs de MONSTER, car elle s'est remarquablement identifiée au rôle qui lui a valu un Golden Globe, un Ours d'argent et un Oscar de la meilleure actrice. Elle crève littéralement l'écran et le spectateur ne sort pas indemne de ce film âpre et sans concessions.

MONSTER est fondé sur une histoire vraie. L'""héroïne"", Aileen Wuornos (Charlize Theron), était une prostituée qui a été exécutée en 2002 en Floride pour avoir tué six hommes. On peut d'ailleurs renoncer aux guillemets, parce que, à sa manière, Aileen a été héroïque dans sa volonté de vivre malgré des viols répétés depuis l'âge de 12 ans et de survivre malgré la seule activité lucrative qu'elle avait trouvée vu ses lacunes scolaires. La réalisatrice s'était intéressée à cette tueuse en série hors norme de son vivant et, avant l'exécution, avait été autorisée par elle à lire ses lettres.

Le moral dans les talons, projetant de se suicider, trempée par une pluie battante, Aileen se réfugie dans un bar glauque de Floride. Elle y fait la connaissance d'une plus jeune fille, Selby Wall (Christina Ricci), casée par ses parents chez un oncle et une tante bigots chargés de la purifier de ses tendances homosexuelles. C'est le coup de foudre réciproque. Il en résulte une folle cavale qui se transforme en mortelle randonnée.

Selby a fui son domicile en pyjama. Pour l'habiller, l'entretenir et lui offrir ce dont elle rêve, Aileen est obligée de continuer à se prostituer, zonant le long des routes. Elle tombe sur un client pervers qui la brutalise, la ligote et semble vouloir la tuer; avec l'énergie du désespoir, elle parvient à se libérer et révolvérise son agresseur, dont elle dissimule le cadavre en forêt. Elle prend son argent, sa voiture. Puis, chaque fois que c'est nécessaire, elle renouvelle l'opération, d'autant plus facilement qu'elle se justifie par les sévices subis pendant sa jeunesse, qu'elle invoque la légitime défense et que les enquêtes policières n'aboutissent pas.

La situation tout comme la relation avec Selby vont en empirant. L'histoire d'amour vire au cauchemar. Les deux jeunes femmes sont arrêtées à cause d'un délit mineur qui permettra de remonter la filière. Trahie par son amie, Aileen est condamnée à mort.

Comme Charlize Theron à la lecture du script, on éprouve tour à tour des sentiments de compassion et de répulsion à l'égard d'un personnage que la vie n'a pas ménagé mais qui, désaxé, a perdu tous ses repères moraux. La performance de l'actrice mérite largement les récompenses qui l'ont saluée; celle de Christina Ricci en suiveuse un peu veule n'est pas moins remarquable. Patty Jenkins s'annonce comme une réalisatrice de haut vol.

MONSTER: une œuvre forte, choquante. Âmes sensibles s'abstenir. Une autre Amérique, une autre société, qui existent aussi, et où manque d'amour et lâcheté peuvent fracasser un être humain."

Daniel Grivel