Une vie à t'attendre

Affiche Une vie à t'attendre
Réalisé par Thierry Klifa
Pays de production France
Année 2003
Durée
Musique David François Moreau
Genre Drame, Romance
Distributeur Mars Distribution
Acteurs Nathalie Baye, Patrick Bruel, Anouk Grinberg, Géraldine Pailhas, Mélanie Laurent
Age légal 10 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 476
Bande annonce

Critique

"UNE VIE A T'ATTENDRE, ou le difficile choix d'un homme tiraillé entre deux relations amoureuses.

Alex (Patrick Bruel) a repris, après la mort de sa mère, un restaurant qu'il dirige avec son frère dépressif (Michaël Cohen) et une amie (Anouk Grinberg). Et puis il parle mariage avec Claire, sa fiancée (Géraldine Pailhas), qui va venir habiter chez lui. L'arrivée de Jeanne (Nathalie Baye), venue de New York pour visiter sa mère souffrante, va perturber le cours des choses. C'est que Jeanne est son amour de jeunesse, brisé voilà 12 ans. Le hasard d'une rencontre va faire prendre conscience à Alex et à Jeanne que la braise de leur amour est ""toujours chaude"".

Alex, il lui a fallu du temps avant de pouvoir s'engager dans cette nouvelle relation avec Claire. C'est qu'il n'y a pas eu de véritable rupture au fond de son cœur. Alors, en retrouvant Jeanne, il ressent ce quelque chose de familier, qui le rassure. Comme il est quelqu'un qui n'aime pas perdre, il voudrait aller au bout de cette relation. Jeanne, elle, loin de son mari et de ses enfants, redécouvre ce sentiment de liberté et reprend l'histoire avec Alex là où elle l'avait laissée, tout en disant: ""C'est peut-être le même homme que l'on aime à travers tous les hommes"". Alex est ainsi partagé entre l'avenir qu'il essaie de construire avec sa fiancée et une relation amoureuse qui l'envoûte, mais le déchire aussi. La franchise de Claire, sa non-possessivité - ""voilà, moi je suis là, à toi de décider!"" - est l'attitude juste qui va enfin aider Alex à prendre une décision.

Le film est construit sur ce balancement, sur ce conflit de loyauté. Une histoire convenue en soi, où le jeu des acteurs, certes touchant, nous tient en haleine un moment, mais où l'indécision du personnage central finit par nous lasser... Un trop long film, que le titre postule, alors que le ""toute une vie"" se résume à ""douze ans de souvenirs et de doutes"". Par contre, ce premier long métrage de Thierry Klifa ravira certainement les fans du chanteur Patrick Bruel, ici 100% acteur, et jouant pour la première fois au cinéma dans une histoire d'amour!"

Ancien membre