Matrix Revolutions

Affiche Matrix Revolutions
Réalisé par Andy, Larry Wachowski
Pays de production U.S.A.
Année 2003
Durée
Musique Don Davis
Genre Science fiction, Action
Distributeur Warner Bros. France
Acteurs Carrie-Anne Moss, Keanu Reeves, Laurence Fishburne, Hugo Weaving, Jada Pinkett Smith
N° cinéfeuilles 469
Bande annonce

Critique

"Le troisième et dernier volet de la trilogie des frères Wachowski, présenté le 5 novembre à 15 h (heure suisse) en sortie mondiale synchronisée, est évidemment très attendu. Et MATRIX REVOLUTIONS ne décevra pas les amateurs du genre. Le paquet, emballé dans des décors impressionnants, truffé d'effets spéciaux mirobolants, est le résultat d'une somme ahurissante de créativités réunies autour d'un scénario simple et bien construit.

L'alternance entre violence et sérénité, entre délires virtuels et réalisme poétique, entre complexité des stratégies guerrières et romantisme des relations est habilement répartie. En particulier, la balance du masculin et du féminin à l'intérieur du clan des ""gentils"" permet une lecture intéressante de l'intrigue.

Pour le reste, le film donne le tournis à force d'accumuler outrances et superlatifs: 1'000 effets visuels, contre 412 seulement pour MATRIX. Après le spectaculaire ""Burly Brawl"" de MATRIX RELOADED, complètement dépassé, il fallait un effet encore plus extraordinaire, le ""Super Burly Brawl"". ""Ces gars-là ne se sont pas contentés d'introduire une nouvelle référence en matière d'action ou de narration. Ils ont redéfini les limites du visuellement possible"", s'enorgueillit Joel Silver, le producteur.

A force d'agglutiner les allusions philo-sciento-mythico-spirituelles en un bircher confus, à vouloir donner un habillage trop riche à des idées simplistes, le tournis vire finalement à l'écœurement. Mais le véritable drame, c'est que le film a mangé des millions pour véhiculer et marteler des messages contestables. Par exemple celui-ci: il n'y a que la force guerrière qui puisse obtenir la paix."

Ancien membre