Nha Fala

Affiche Nha Fala
Réalisé par Flora Gomes
Pays de production Portugal, France, Luxembourg
Année 2002
Durée
Musique Manu Dibango
Genre Comédie, Musical
Distributeur Pierre Grise Distribution
Acteurs Fatou N'Diaye, Angelo Torres, Jean-Christophe Dollé, Bia Gomes, Jorge Biague
N° cinéfeuilles 467
Bande annonce

Critique

"Voici un film du Sud particulièrement réjouissant. Flora Gomes, son réalisateur (car Flora est un homme), a su sortir des gaucheries et de la naïveté d'un certain cinéma africain pour conquérir un public européen plus blasé par des productions à gros budget...

C'est ainsi qu'il nous conte l'histoire de Vita (très belle Fatou N'Diaye), à qui une tradition ancestrale interdit de chanter, sous peine de perdre sa vie. Or, au Cap-Vert, tout se passe en chansons, des événements les plus joyeux aux plus tristes. Même les enterrements sont l'occasion d'une fête, et les cercueils prennent les formes les plus fantaisistes: poisson, sirène, Mercédès...

Vita, avant de se rendre à Paris pour y poursuivre ses études, promet à sa mère de ne jamais chanter. Mais elle s'éprend d'un jeune musicien, Pierre (Jean-Christophe Dollé), qui est séduit - aussi - par sa voix magnifique. Il en résulte un disque qui fait un tabac.

Comment Vita réussira-t-elle à faire accepter sa trahison par sa mère? Nous vous laissons la surprise de le découvrir.

Rafraîchissant, dépaysant, le quatrième long métrage de Flora Gomes fait sourire le spectateur du début à la fin. Il réconcilie avec la mort. La musique de Manu Dibango est tonique, les chorégraphies sont bien réglées, figurants et enfants ont le rythme dans le sang. ""L'Afrique noire est mal partie"", avait dit René Dumont; ici, nous avons un portrait optimiste d'un pays plein de Vita-lité!"

Daniel Grivel