Rain

Affiche Rain
Réalisé par Christine Jeffs
Pays de production Nouvelle-Zélande
Année 2000
Durée
Musique Neil Finn
Genre Drame
Distributeur ARP Sélection
Acteurs Alicia Fulford-Wierzbicki, Sarah Peirse, Marton Csokas, Alistair Browning, Aaron Murphy
N° cinéfeuilles 464
Bande annonce

Critique

"La famille de Janey (Alicia Fulford-Wierzbicki) a retrouvé sa maison de vacances pour l'été. Le paysage est idyllique, les journées se passent entre les baignades et la pêche, tandis que les soirées sont réservées aux fêtes avec des amis. Cet été-là, Janey a 13 ans. Entre deux jeux avec son petit frère Jim (Aaron Murphy) elle observe sa mère (Sarah Peirse), elle observe son père (Alistair Browning) et pressent qu'ils ne s'entendent plus. De son côté, la mère voit son aînée devenir une femme et se sent vieillir; la vie est devant Janey, tandis qu'elle a le sentiment d'avoir passé à côté.

Christine Jeffs s'est inspirée du roman de Kirsty Gunn pour en tirer ce film puissant et grave. Tout y est suggéré, l'action est presque totalement intérieure. La résignation tombe en douceur, comme la pluie. Mais il ne pleut pas, les éclairages sont superbes: coucher de soleil, aurore, tout s'achève et tout recommence. Pourtant, l'ennui dont souffrent les personnages ne faiblit pas. Pour Janey, imiter sa mère l'aide à passer à l'âge adulte. Ses regards et ses observations se font de plus en plus aigus. Elle provoque. Le portrait de cet âge difficile est subtil, délicat, troublant, enveloppé dans la poésie du décor. Au bout du compte, après tant de silences, d'intuitions, d'images volées, c'est le drame qui va forcer la famille à couper à vif le fil de sa routine.

""Peut-être aurions-nous pu continuer, tous les quatre, et nous aurions compris avec le temps ce quelque chose qui fait les vraies familles"", dit Janey dans le roman. Fantastique dans ce rôle, Alicia Fulford-Wierzbicki est toujours à cheval entre la gamine qu'elle est encore et la femme qu'elle se sent devenir, c'est elle qui raconte le film, avec son acuité d'adolescente. On reste avec le sentiment tragique que jamais la vie n'accordera sa chance au personnage qu'elle incarne."

Geneviève Praplan