Ce dont rêvent les filles

Affiche Ce dont rêvent les filles
Réalisé par Dennie Gordon
Pays de production U.S.A.
Année 2003
Durée
Musique Rupert Gregson-Williams
Genre Comédie
Distributeur Warner Bros. France
Acteurs Kelly Preston, Jonathan Pryce, Colin Firth, Amanda Bynes, Tom Harper (III)
Age suggéré 7 ans
N° cinéfeuilles 464
Bande annonce

Critique

Quelque chose manque au bonheur de Daphné (17 ans), c'est de connaître son père. Face au mutisme de sa mère Libby avec laquelle elle vit seule à New York depuis sa naissance, elle décide de se débrouiller seule. Pleine de dynamisme et d'audace, elle ne tarde pas à se faire connaître de son géniteur, un riche aristocrate anglais qui ignorait jusqu'à son existence. Tiens, Lord Henry Dashwood était justement en train de peaufiner sa dernière campagne politique et de préparer son mariage.

Le scénario mise sur le contraste entre jeune Amérique et vieille Angleterre, développant l'ensemble comme un conte moderne. Sans réussite. Denise Di Novi, la productrice d'EDWARD AUX MAINS D'ARGENT (Tim Burton), qui avait comme ambition affichée de remettre au goût du jour les histoires de fées, ne parvient pas à reproduire le miracle. Ici, caricatures et clichés abondent, au fil d'un récit fade et sans surprises. Le jeu stéréotypé des acteurs - en particulier le comique très physique d'Amanda Bynes - y est pour beaucoup.

Dommage, car le sujet de l'absence du père, empoigné avec plus de nuances, aurait pu créer une œuvre sensible au lieu d'un film que certaines adolescentes trouveront à la rigueur rigolo. Quant à les faire rêver...

Ancien membre