28 jours plus tard

Affiche 28 jours plus tard
Réalisé par Danny Boyle
Pays de production Grande-Bretagne
Année 2002
Durée
Musique John Murphy
Genre Science fiction, Epouvante-horreur
Distributeur UFD
Acteurs Brendan Gleeson, Christopher Eccleston, Cillian Murphy, Naomie Harris, Megan Burns
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 464
Bande annonce

Critique

"Danny Boyle (TRAINSPOTTING, LA PLAGE) démarre brillamment mais se perd vite dans la superficialité. Laboratoire d'expériences: un singe est soumis à des images ininterrompues de violences sociales insoutenables (lynchages, manifestations de rues meurtrières) que plusieurs écrans lui renvoient. Un commando d'écologistes fait irruption dans le labo et libère quelques singes auxquels les chercheurs ont inoculé un ""virus psychologique"" aigu, celui de la violence. A peine sorties des cages, les bêtes - oui, elles sont horriblement contagieuses! - s'acharnent sur leurs sauveteurs qu'elles contaminent instantanément. Quelques jours plus tard, l'Angleterre - et peut-être le monde entier - sont infestés soit de cadavres hideux, soit de méchants enragés.

28 jours plus tard, dans un hôpital déserté, Jim (Cillian Murphy) se réveille lui aussi d'un long coma. Métaphore fugace, il est dans la même position que le singe du laboratoire, bardé de fils et de tuyaux, le visage face à des écrans de contrôle. Il se débarrasse lui-même des sondes et des goutte-à-goutte et sort éperdu dans Londres nettoyé de toute présence humaine. Les rencontres suivront, mais la magie s'arrête là.

A partir de ce début prometteur, parfaitement décrit dans une esthétique originale et ""décalée"" que génèrent les prises de vues digitales, le film s'enfonce peu à peu. La réflexion parabolique sur la violence tourne court sans convaincre. A part l'excellent choix des acteurs et la qualité des décors qui se succèdent au fil de ce ""tunnel"" d'épouvante, pas grand-chose donc à retenir de 28 JOURS PLUS TARD qui tente de terroriser le spectateur, sans vraiment y parvenir (sans doute un effet secondaire des prises de vues digitales citées plus haut!)"

Ancien membre