Nos enfants chéris

Affiche Nos enfants chéris
Réalisé par Benoît Cohen
Pays de production France
Année 2002
Durée
Musique Jean-Philippe Goude
Genre Comédie dramatique
Acteurs Julien Boisselier, Mathieu Demy, Laurence Côte, Romane Bohringer, Mathias Mlekuz
N° cinéfeuilles 463
Bande annonce

Critique

Mathieu Demy: fils de Jacques, ce réalisateur disparu qui a laissé deux grands films à l'histoire du cinéma français, LES PARAPLUIES DE CHERBOURG, LES DEMOISELLES DE ROCHEFORT et confirmé le talent du musicien Michel Legrand. Peut-on pour autant espérer que Mathieu jouant dans NOS ENFANTS CHERIS, donne au réalisateur Benoît Cohen l'inspiration de sa vie? Ce serait trop espérer!

Romane Bohringer: fille de Richard, plutôt bon comédien parmi d'autres. Peut-on attendre d'elle qu'elle porte un film basé sur pas grand-chose et qu'elle le transforme en chef-d'œuvre? Ce serait bien candide!

Malgré ces deux prénoms au générique, NOS ENFANTS CHERIS ne décolle pas du beau paysage du Gers dans lequel il s'est implanté, le temps des vacances. Donc, Constance (Romane Bohringer) rencontre Martin (Mathieu Demy) dans un supermarché. Ils s'aimaient, mais se sont quittés et ne se sont plus vus depuis plusieurs années. Aujourd'hui mariés, avec des enfants, ils sont à la veille des vacances. La bonne idée serait de se retrouver dans la maison de Martin. D'autres d'ailleurs, arrivent à leur tour, parents ou non, amoureux ou non. Et l'on devine la suite. Chassés-croisés piquetés de jalousie, bébés qui pleurent, espoirs et déceptions. La vacuité de ce film est déconcertante. On se demande sans cesse si l'ombre d'une idée ne va pas jaillir, tromper enfin l'attente stérile de la fin. Mais non! Elle arrive, cette fin, alors qu'on n'a toujours rien eu à se mettre sous la dent. Sinon les paysages du Gers.

Geneviève Praplan