Mystère de la chambre jaune (Le)

Réalisé par Bruno Podalydès
Pays de production France, Belgique
Année 2002
Durée
Musique Philippe Sarde
Genre Policier
Distributeur UFD
Acteurs Denis Podalydès, Jean-Noël Brouté, Sabine Azéma, Claude Rich, Pierre Arditi
Age légal 10 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 462
Bande annonce (Allociné)

Critique

"L'histoire, plusieurs fois mise à l'écran, la première fois en 1913 par Maurice Tourneur, est connue. Elle est adaptée du célèbre roman de Gaston Leroux (1868-1927) considéré, avec Maurice Leblanc, comme le créateur du roman policier. La fille du professeur Stangerson (Sabine Azéma) est victime d'une tentative d'assassinat. Rouletabille (Denis Podalydès), jeune reporter de 18 ans, et son ami Sinclair, photographe, se rendent au château du Glandier pour élucider l'affaire. Ils y parviendront mieux que les enquêteurs, policier et juge dépêchés sur place. Mais qui donc est l'agresseur? Quels sont ses mobiles? Et comment diable a-t-il pu s'échapper de la chambre jaune fermée de l'intérieur?

L'originalité de Bruno Podalydès consiste - tout en restant globalement fidèle au récit de Leroux - à le repeindre aux couleurs d'Hergé, auteur de la célébrissime bande dessinée Tintin. De la candeur passionnée du jeune reporter au caractère ingénu du savant visionnaire, de la serviabilité bornée du fiancé dont le physique rappelle Nestor, le fidèle homme à tout faire de Moulinsart au château lui-même: tout le récit semble accommodé à une sauce ""Hergé"" joliment réussie. Bruno Podalydès ne cache d'ailleurs pas sa profonde admiration pour Tintin et son frère Denis, parvient à en composer un portrait élégamment pastiché.

Pour le reste, les acteurs sont malicieux et étincelants à souhait, l'humour et la légèreté courent d'un bout à l'autre du film, même si la narration souffre par endroits de quelques ruptures de rythme. Bref, un bon divertissement pour une belle soirée d'été. Il permettra même à certains de retrouver d'un seul coup deux héros de leur enfance."

Ancien membre