Johnny English

Affiche Johnny English
Réalisé par Peter Howitt
Pays de production Grande-Bretagne, U.S.A., France
Année 2002
Durée
Musique Ed Shearmur
Genre Comédie, Aventure, Action
Distributeur Mars Distribution
Acteurs Douglas McFerran, John Malkovich, Rowan Atkinson, Natalie Imbruglia, Ben Miller
Age légal 7 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 458
Bande annonce

Critique

Les parodies de James Bond se portent à merveille et JOHNNY ENGLISH - ni pire ni meilleure que les précédentes - ne sera sans doute pas la dernière sur les écrans. Ecrite par les auteurs mêmes de deux récents films de Bond 007, cette comédie d'espionnage évite les redites et joue le plus souvent sur le registre de l'humour anglais et du divertissement.

L'histoire de l'agent secret Johnny English (Rowan Atkinson, alias Mr. Bean, rendu célèbre par la série TV) démarre plutôt bien, avant de s'essouffler en cours de route. Johnny, gaffeur invétéré à la limite de l'abrutissement, est chargé par ses chefs de sauver le Royaume-Uni et de récupérer les bijoux royaux et la couronne de Sa Majesté qui ont été volés. Dans un scénario qui tourne parfois à la farce, l'acteur Rowan Atkinson tire mieux son épingle du jeu que les autres protagonistes, la jolie espionne double Lorna Campbell (Natalie Imbruglia) et le méchant comploteur français Pascal Sauvage (John Malkovich, peu inspiré) jouant un ton nettement au-dessous. Quant au réalisateur Peter Howitt, il nous gratifie d'une mise en scène plus que pataude et son film n'évite pas les travers et les poncifs à la mode (grandes bagarres, grossièretés diverses, séquence scatologique). Qu'importe, le film est déjà promis à un joyeux succès. Après la série Bean, on aura droit à la série English...

Antoine Rochat