Un nouveau Russe

Affiche Un nouveau Russe
Réalisé par Pavel Lounguine
Pays de production France, Russie, Allemagne
Année 2001
Durée
Musique Leonid Dessiatnikov
Genre Drame
Acteurs Vladimir Mashkov, Mariya Mironova, Andreï Krasko, Levani Outchaneïchvili, Mikhaïl Wasserbaum
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 457
Bande annonce

Critique

"Avec LA NOCE (2000), le cinéaste russe Pavel Lounguine laissait déjà entendre - mais c'était sur le ton de la tragi-comédie - que la société de son pays était fortement contaminée par les magouilles et les petits trafics maffieux. Avec UN NOUVEAU RUSSE le ton se durcit nettement. ""C'est un contrepoint à LA NOCE"", dit par ailleurs le cinéaste. Le constat est sévère, mettant en évidence la progressive paralysie sociale due à l'absence d'autorité politique et aux méfaits d'une corruption endémique.

UN NOUVEAU RUSSE est une adaptation d'un roman de Youli Doubov. L'intrigue est complexe, les personnages nombreux et le choix d'une structure narrative éclatée ne simplifie pas la tâche du spectateur. Sous la forme d'un thriller socio-politique et en suivant une laborieuse enquête qui devrait permettre d'identifier l'auteur d'un attentat (dont est victime Platon Makowski, personnage central du film et mafioso sans scrupules), Pavel Lounguine brosse un tableau très noir des quinze dernières années de l'histoire de son pays. De Gorbatchev à nos jours les ""nouveaux Russes"" se sont installés, tirant profit du chaos économique post-soviétique et mettant en place une forme de business crapuleux fait de corruption et de combines financières illégales. Un monde où chacun sacrifiera sans vergogne ses amis.

Justice inexistante, police inefficace - le policier venu de l'Oural pour enquêter sur la mort de Platon mène mollement son affaire et ne fera pas le poids - Pavel Lounguine laisse peu d'espoir. Le personnage de Platon (le nom n'est pas le produit du hasard) est un intellectuel doué qui n'hésitera pas à abandonner ses idéaux de jeune universitaire et à faire fortune sur le dos de la société. ""Cette histoire dépasse le cadre de la Russie, ajoute Lounguine. Elle est celle d'un 'héros' de notre époque, nouveau Faust des temps modernes."" Triste tableau en tous cas d'un pays bouleversé par des changements profonds, en proie semble-t-il à une forme de gangrène sociale, où chacun doit se débrouiller comme il peut."

Antoine Rochat