C'est le bouquet!

Affiche C'est le bouquet!
Réalisé par Jeanne Labrune
Pays de production France
Année 2001
Durée
Musique Bruno Fontaine
Genre Comédie
Distributeur Bac Films
Acteurs Jean-Pierre Darroussin, Sandrine Kiberlain, Hélène Lapiower, Richard Debuisne, Gisèle Casadesus
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 449
Bande annonce

Critique

"De Jeanne Labrune on connaissait déjà ÇA IRA MIEUX DEMAIN (2000), un film léger mais non dénué d'intérêt. Avec C'EST LE BOUQUET!, la cinéaste dit vouloir réaliser le second volet d'un triptyque consacré à quelques facettes d'une certaine société française.

La réalisatrice définit son film comme une ""fantaisie"". Inutile donc de chercher à résumer une intrigue quelconque. C'EST LE BOUQUET! se présente comme un regard posé sur un petit groupe de gens pas toujours très bien dans leur peau et que l'on croise au gré de leurs rencontres fortuites. Pas d'événements saillants, pas de message subtil, même si les personnages parlent beaucoup et prennent un évident plaisir à le faire: un mot en amène un autre, le dialogue est pétillant, les quiproquos sont drôles, les mots d'auteur se bousculent, parfois jusqu'à saturation.

Si le langage constitue la véritable structure de C'EST LE BOUQUET!, il n'y a pourtant rien de statique dans le film: les acteurs expriment tous une forte présence dans l'espace et la mise en scène génère un dynamisme bienvenu. Reste que ces jeux verbaux (et parfois verbeux), ainsi qu'une certaine agitation sur l'écran, ne laissent guère de place à la réflexion. Si Jeanne Labrune a voulu raconter l'histoire - c'est-à-dire quelques tranches de vie - de personnages à la recherche d'eux-mêmes, en même temps que déboussolés et incapables de prendre le moindre recul vis-à-vis de ce qu'ils vivent, alors oui, l'objectif est atteint. Sans pour autant que le spectateur y trouve son compte.

On ne saurait passer sous silence l'excellente prestation des acteurs, Sandrine Kiberlain en tête, dans un rôle de jeune femme égarée assez différent de ceux - plus dramatiques - qu'on lui attribue le plus souvent. Jean-Pierre Darroussin et Dominique Blanc sont parfaits, campant des personnages souvent à la limite de la caricature. L'humour désabusé de chacun fait de cette comédie de mœurs à la française un bon divertissement, mais sans plus. Le bouquet court le risque de se faner assez rapidement."

Antoine Rochat