5768
critiques de films depuis 1999

Les coups de cœur 2015 de Ciné-Feuilles

21 janvier 2016

Sur près de 340 films visionnés durant les douze mois écoulés, et dont vous trouvez les références dans l’index proposé en dernières pages de ce numéro, 14 ont gagné les faveurs de nos rédacteurs en obtenant une moyenne supérieure à 16, sur notre échelle de 20.

Ce sont:
Le Bouton de nacre, Chili
L’Hermine, France
Notre petite sœur, Japon
An - Les délices de Tokyo, Japon
L’Idiot, Russie
Mia Madre, Italie
La Loi du marché, France
L’Homme irrationnel, USA
Shaun le mouton, Royaume-Uni
Béliers, Islande
Broken Land, Suisse
Le Fils de Saul, Hongrie
Taxi Téhéran, Iran
La Tête haute, France

Dans la foulée, signalons encore Electroboy, Phoenix ainsi que The Program. Première constatation, il n’y a jamais eu, depuis que notre sélection existe, un tel panachage au niveau de l’origine de ces productions. Du Chili à l’Islande, en passant par l’Iran et la Suisse, onze pays sont représentés dans un palmarès dont seul le continent africain est absent.

La présence de deux documentaires, dont le premier de liste, ainsi que d’un film d’animation, souligne l’éclectisme de notre classement.

A noter aussi qu’un seul film américain est cité dans notre palmarès, et encore signé du plus européen des réalisateurs, Woody Allen. Etonnant si l’on sait que près d’un quart des films distribués en Suisse provient des Etats-Unis.

Si un accent éthique, voire intimiste, marque la plupart des films retenus dans notre sélection, cela révèle sans aucun doute un critère rédactionnel. Vous en êtes bien conscients, chers lecteurs, vous qui savez très bien où vont nos préférences. Il n’y a une fois de plus qu’à comparer notre liste avec celle que vient de publier la revue de cinéma «Première». Le top 10 de ce magazine plutôt people ne comporte en effet aucun des films de notre palmarès!

Fidèles internautes de notre site d ou lecteurs de Ciné-Feuilles que vous êtes, nul doute que vous ferez de riches découvertes cinématographiques en cette nouvelle année!

Georges Blanc

© 2018 Ciné-Feuilles - Editeur : Médias-pro