5768
critiques de films depuis 1999

Palmarès 2010

12 janvier 2011

Un léger coup d’œil dans le rétroviseur s’impose, nouvelle année, bilan et évaluation y obligent. Non sans plaisir toutefois, puisqu’il s’agit pour l’équipe de Ciné-Feuilles de se souvenir des films qu’elle a considérés comme les meilleurs de 2010.

Si chaque chroniqueur dressait sa propre liste, celle-ci différerait certainement : certains cocktails seraient plus états-uniens, d’autres plus européens, voire même helvétiques, ou au contraire latino-américains, voire asiatiques. Mais la règle appliquée ouvre d’autres pistes. L’éclectisme est donc toujours au rendez-vous, puisque se côtoient fictions, documentaire (FEMME AUX CINQ ELEPHANTS) et film d’animation (TOY STORY 3).

Avant de souligner l’une ou l’autre réalisation, notons que, bonne nouvelle, 2010 a réussi au cinéma suisse (CLEVELAND CONTRE WALL STREET, LA DISPARITION DE JULIA, LA FEMME AUX CINQ ELEPHANTS et SPACE TOURISTS), alors que, pour la troisième année consécutive, un film de Clint Eastwood se distingue (INVICTUS). Mais hélas, l’Afrique et l’Asie demeurent absentes ; heureusement que des films turc, argentin (-espagnol) et norvégio-suédois répondent présents. Beau retour également de Francis Coppola avec TETRO, un film en noir et blanc porté par de redoutables acteurs.

Si un accent éthique marque plusieurs films retenus, cela révélerait-il un critère rédactionnel ? Peut-être. Quoi qu’il en soit, les questions soulevées méritent l’attention : INVICTUS et le défi d’une société sud-africaine, EN EAUX TROUBLES dans lequel vérité et justice ne s’embrassent pas immédiatement, CLEVELAND CONTRE WALL STREET pour (mieux) comprendre la crise immobilière et ses effets dominos, ou encore DES HOMMES ET DES DIEUX lorsque s’affrontent peur et confiance.

Ce dernier film, qui revient sur le tragique destin des moines de Tibhirine au printemps 1996, a gagné – ce n’est pas si fréquent – tant les suffrages des critiques du "Festival de">Festival de Cannes, où il a obtenu le Grand Prix, que ceux d’un large public touché par des hommes de foi confrontés à choisir entre sécurité et solidarité, et appelés à incarner les mots quotidiennement récités et psalmodiés. Aussi, lorsque les images fortes transforment les gestes en rites habités et les êtres faibles en solides témoins, serait-ce que paradoxalement, l’invisible se révèle ? A chacun de voir…

Pour passer le cap de la nouvelle année

Le récent film ANOTHER YEAR ne pouvait mieux tomber. Mike Leigh y donne l’impression d’avoir suivi au jour le jour un couple qui accepte de vieillir dans un quotidien qui se charge au fil des séquences d’une étonnante densité, tout en célébrant l’amitié, l’affection, le respect, l’écoute, sans nullement gommer soucis ou moments de déprime alentour. Merveilleuse manière de filmer la vie dans toute son épaisseur et son mystère. Bref de révéler au « autre année » riche à l’instar de celle que vous souhaite l’équipe de Ciné-Feuilles.

Serge Molla (CF 628)

Les films les mieux notés en 2010 (Moyennes de 18 à 16; vus par quatre rédacteurs au moins, sauf titres avec astérisque (*) : trois notes seulement).

  1. ANOTHER YEAR, Mike Leigh, G.-B.
  2. DES HOMMES ET DES DIEUX, Xavier Beauvois, France
  3. YO TAMBIEN, Antonio Naharro/Alvaro Pastor, Espagne
  4. INVICTUS, Clint Eastwood, USA
  5. TETRO, F.F. Coppola, USA/Argentine/Espagne/Italie
  6. THE GHOST WRITER, Roman Polanski, France/Allemagne/G.-B
  7. LA DISPARITION DE JULIA , Christoph Schaub, Suisse
  8. MIEL, Semih Kaplanoglu, Turquie
  9. EN EAUX TROUBLES, Erik Poppe, Norvège/Suède
  10. DANS SES YEUX, Juan José Campanella, Argentine/Espagne
  11. CLEVELAND CONTRE WALL STREET, Jean-Stéphane Bron, Suisse
  12. *TOY STORY 3, Lee Unkrich, USA
  13. *SPACE TOURISTS, Christan Frei, Suisse
  14. *LA FEMME AUX 5 ELEPHANTS, Vadim Jendreyko, Suisse/All.
  15. *HADEWIJCH, Bruno Dumont, France
© 2018 Ciné-Feuilles - Editeur : Médias-pro