5768
critiques de films depuis 1999

Palmarès 2012

09 janvier 2013

Sur près de 300 films visionnés durant les douze mois écoulés, 14 ont obtenu les faveurs de vos rédacteurs, qui ne sont guère sensibles aux effets de mode.

D’ailleurs, à bien y regarder, il n’y a qu’une production entièrement étasunienne, celle de Ben Affleck, alors que celles de la vieille Europe résistent bien. Grands absents, hélas, l’Asie, l’Afrique, le Proche-Orient et l’Amérique latine. Cela tient certainement moins à la qualité de leurs productions qu’aux difficultés que les cinéastes de ces pays rencontrent pour voir leurs réalisations distribuées chez nous.

Ce qui retient donc l’attention, hormis les qualités esthétiques, ce sont des films proposés par des cinéastes sensibles aux défis auxquels font face nos sociétés. Ils soulèvent donc - évidemment sans donner de leçon ni exercer quelque morale - les grandes questions que se posent tant les individus que les groupes. Ainsi Michael Haneke s’interroge-t-il sur les conflits intérieurs qui résultent de la souffrance de quelqu’un qu’on aime; Paddy Considine, Karl Markovics, Rufus Norris et Ken Loach auscultent les moyens d’échapper à une destinée; les réalisations de Christian Petzold, Woody Allen, Terence Davies, Andreï Zviaguintsev et Geoffrey Enthoven passent au scalpel le couple, l’amour, l’infidélité, alors que Thomas Vinterberg dénonce la pédophilie tout en constatant les ravages de la rumeur. En outre, deux documentaires, suisses de surcroît, figurent dans ce palmarès: l’un pour y tirer la sonnette d’alarme écologique et l’autre pour inviter à la lecture d’une œuvre inachevée, celle de la cathédrale de Barcelone toujours en cours de construction.

Maintenant, si la désespérance est toujours bien présente dans nombre d’œuvres, soulignons que trois films au moins laissent passer des rais de lumière. C’est tout d’abord ATMEN - NOUVEAU SOUFFLE, relatant une insertion inattendue, mais également HASTA LA VISTA, abordant avec pudeur et tendresse un sujet inédit et délicat, l’amour et la sexualité de trois jeunes adultes handicapés, et LA PART DES ANGES, où cela fait tellement plaisir de voir de petites gens s’en sortir (avec humour). Quant au film ARGO, il atteste que l’on peut éclairer un point d’histoire contemporaine, à savoir la sortie d’Iran en 1979 de six attachés de l’Ambassade américaine, sans tomber dans la réécriture des événements ou la diabolisation de l’adversaire.

Le palmarès 2012 rappelle que les maîtres, tel Haneke (déjà au top de notre choix 2009 avec son RUBAN BLANC), proposent bien plus qu’un récit filmé avec maestria. Celui-ci sert de fortes interrogations sur l’humain. Qu’est-ce qui l’habite, le déchire, l’aveugle ou lui ouvre les yeux? Quelle pulsion intérieure, quel engagement, quel amour sont capables de conduire au meurtre ou au sacrifice de soi? Que signifie se montrer responsable? Qu’est-ce qu’aimer? La réalisation cinématographique de qualité, tous genres confondus, ne répond pas à ces questions, mais elle les soulève pour que chacun y réponde personnellement et arrête de faire son cinéma et de passer à côté de sa propre existence. Et lorsque le cinéma est de divertissement, il sème en sus la joie, analogue à celle que toute l’équipe de Ciné-Feuilles vous souhaite pour la nouvelle année.

Serge Molla (CF 672)

Les films les mieux notés en 2012 (Moyennes de 18,3 à 16 ; vus par quatre rédacteurs au moins)

  1. AMOUR, Michael Haneke, Autriche/Fra/All.
  2. TYRANNOSAUR, Paddy Considine, Royaume-Uni
  3. LA CHASSE, Thomas Vinterberg, Danemark
  4. BARBARA, Christian Petzold, Allemagne
  5. ATMEN (Nouveau Souffle), Karl Markovicz, Autriche
  6. TO ROME WITH LOVE, Woody Allen, Et.-Unis/Esp/Ita.
  7. THE DEEP BLUE SEA, Terence Davies, Royaume-Uni
  8. ELENA, Andreï Zviaguintsev, Russie
  9. BROKEN, Rufus Norris, Royaume-Uni
  10. HASTA LA VISTA, Geoffrey Enthoven, Belgique
  11. MORE THAN HONEY, Markus Imhoof, Suisse
  12. ARGO, Ben Affleck, Et.-Unis
  13. LA PART DES ANGES, Ken Loach, G.-B./Fra/Bel/Ita.
  14. SAGRADA, Stefan Haupt , Suisse

Suivent : DANS LA MAISON, François Ozon, France – MOONRISE KINGDOM, Wes Anderson, USA - FRANKENWEENIE, Tim Burton, USA - OSLO, 31 AOUT, Joachim Trier, Norvège - WAR WITCH (Rebelle), Kim Nguyen, Canada - AU-DELA DES COLLINES, Cristian Mungiu, Roumanie/Fra/Bel. – UFO IN HER EYES, Xiaolu Guo, Chine

© 2018 Ciné-Feuilles - Editeur : Médias-pro