5768
critiques de films depuis 1999

Prix du Jury œcuménique au Festival des Films du monde à Montréal

09 septembre 2015

Ce Jury, formé de Lise D. Garneau (Canada), Kristina Greenaway (Canada), Dinh Khoi Vu (Vietnam), Burton Buller (Etats-Unis), a attribué son Prix à L’Orchestre de Minuit de Jérôme Cohen Olivar (Maroc, 2015).

FestFilmsMondeMontreal15Les jurés ont explicité ainsi leur choix : "Ce film joue une partition humaine et musicale puissante où la quête du fils prodigue à travers les passages inconnus de la vie de son père, musicien célèbre, le transforme et transforme ses souvenirs. Le film ose le difficile et délicat sujet des relations juives/musulmanes, en développant de façon créative, une histoire qui brise les stéréotypes avec humour et compassion. Un scénario fort nous révèle de multiples et fascinants personnages et nous entraîne au-delà des impasses, des préjugés et des statu quo. Dans un monde nouveau, le désespoir fait place à l’espoir et L’orchestre de minuit, composé de tous les peuples, joue en harmonie, une œuvre commune à toute l’humanité. "

Ce même Jury a également attribué deux mentions spéciales à :
- Un instant à La Havane de Guillermo Ivan (Etats-Unis/Cuba/Mexique/Colombie, 2015), film qui raconte les retrouvailles de deux frères séparés pendant 23 ans, après que leur mère ait fui Cuba pour les Etats-Unis avec le plus jeune garçon. Le film démontre comment le pardon et la réconciliation sont possibles, quand les frères découvrent le meilleur de l’autre malgré tout ce qui les sépare. Le Jury reconnaît l’immense talent de Guillermo Iván, réalisateur, scénariste et acteur. Les jurés soulignent particulièrement la sensibilité et la vérité de son interprétation du personnage atteint d’une maladie dégénérative.
- Sur la route vers Berlin de Sergei Popov (Russie, 2015), film de guerre qui donne de l’espoir et qui revient sur l’horreur de la guerre et ses difficiles questions. Au cœur de cette histoire : comment un jeune soldat russe conserve son humanité à travers ces horreurs. Une réalisation et un scénario solides disent la confiance et la loyauté qui se développent entre le gardien et son prisonnier.

© 2018 Ciné-Feuilles - Editeur : Médias-pro